• Exposition: Les Armes de la Capitale

Les Armes de la Capitale - Les Armes de la Capitale, un passé glorieux

Les Armes de la Capitale, un passé glorieux

L’Armorial Général du Royaume d’Hayti, témoignage d’une noblesse unifiée, est le récit en images de la puissance du roi Henry Ier. Cet ouvrage rend compte de l’histoire structurelle du royaume du Nord (1811-1820). Il révèle la symbolique du pouvoir royal. Surtout, ses concepteurs développent un champ de connaissances scientifiques et techniques à l’aide d’images rigoureusement codifiées, l’héraldique.

La composition des Armes de la Capitale, le choix des meubles et des couleurs relèvent également d’une réalité économique et politique proprement haïtienne. Il y a dans ce blason municipal une métropole ouverte au monde extérieur et un royaume toujours prêt à se défendre. Il y a une référence à une réalité sociale en construction, à un univers symbolique et à une réalité culturelle nouvelle, la créolisation.

Mais voilà, en 1820, le roi se suicide. La capitale lui survit même quand le démantèlement du royaume inscrit dans l’histoire et dans les mémoires des traces indélébiles. Alors que la capitale du Nord avec ses 40 000 habitants est jusque vers 1823 l’unique port atlantique d’Haïti, il reste indéniable que le royaume fondu dans la république perd à jamais son Cap-Henry et ses Armes.

Fig 35

Fig. 34 Revolver avec lequel le roi s'est suicidé en 1820.
Source : Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH)

Tous droits réservés ©MUSÉOFIL-HAÏTI S.A., 2020

logo site de la ville du Cap-haitien