Éducation

L’Externat Saint François-Xavier au Cap-Haïtien ou l’École des Sœurs bleues

L’Externat Saint-François-Xavier a été fondé en 1872, sous le nom de l’École Saint-François-Xavier, sous l’impulsion de la Révérende Mère Louise, provinciale de la Communauté des sœurs de Joseph de Cluny, en Haïti.

Dirigée par cinq religieuses, l’École des Sœurs du Cap donne, dès sa fondation, l’instruction à 150 jeunes filles divisées en quatre classes proportionnées à leur âge et leurs connaissances. Elles ont aussi des pensionnaires.

Les premières années sont difficiles mais fructueuses. La principale mission que se donnait la Communauté au Cap-Haïtien était l'éducation chrétienne des enfants et des jeunes et à ces fins, deux écoles y furent instituées : l’École nationale Mère Anne-Marie et l’École Saint François-Xavier. Le pensionnat avait été abandonné entretemps, ainsi l’École Saint-François-Xavier devint l’Externat Saint-François-Xavier.

Pendant 50 ans, de 1872 à 1923, l’École occupa successivement plusieurs emplacements. Le premier local, habité par les Sœurs de Saint Joseph de Cluny, se trouvait dans la rue des Religieuses devenue plus tard la rue 16. C’était une maison basse à deux pièces, située à l’ouest de la maison Arteaud. Le second emplacement était dans la maison Evariste Laroche, rue du Conseil ou rue 24. En face de cette maison, de l’autre côté de la rue se trouvait un terrain non bâti qui servait de cour de récréation aux élèves des Sœurs. Plus tard, une maison fut bâtie à cet endroit et qui, en 1948, devint la maison de Léo de Catalogne. Le troisième édifice occupé par les Sœurs fut la maison à l’angle nord-ouest de la rue du Cimetière (rue 15) et de la rue Dauphine (rue F).

L'ÉCOLE D'AUJOURD'HUI

C'est, en 1924, que les Soeurs emménagent à l’emplacement de l'école actuelle qui avait été construite sur les fondations de la Maison des Filles de Notre-Dame du Cap Français. Les nouvelles constructions seront exécutées de 1922 à 1924 sous la direction du Père Le Breton autorisé par l’évêque du Cap à se charger de ce travail. Pendant 2 ans, plus de 100 ouvriers travaillèrent avec ardeur pour terminer le chantier et livrer, le 1er octobre 1924, les classes de l’école privée.

Ainsi, le dimanche 19 octobre 1924, était béni le nouvel établissement des Sœurs de Saint Joseph de Cluny à la rue Espagnole (l’entrée est à la rue des Religieuses – rue 16 L). C’est la maison mère de Paris qui avait avancé les fonds nécessaires pour la construction. La fierté et la reconnaissance de la société capoise, consciente de la lourde charge financière que portaient les Sœurs, se manifestèrent dans la réponse enthousiaste à la quête et à la kermesse organisée lors de l’inauguration de ce magnifique bâtiment.

En 1926, un mandat de Mgr Hillion, évêque du Cap, établit les examens de l’instruction chrétienne comprenant le certificat et le brevet simple et supérieur. Dès cette année, les Sœurs présentent avec succès des candidates au certificat et au brevet simple.

Les premières candidates au brevet supérieur seront présentées en 1957.

Vous rappelez-vous de ces ceintures que portaient dans le temps les élèves de l’Externat Saint-François-Xavier ? Par la suite, ces noms serviront à désigner les classes de l’école
Rose uni
Rose liseré
Vert uni
Vert liseré
Violet uni
Violet liseré
Bleu uni
Bleu liseré (Certificat d’études primaires)
Jaune uni
Jaune liseré
Rouge uni (Brevet)

Pendant toutes ces années, en plus des sœurs, il faut souligner l’implication passionnée de certains professeurs laïcs, Oluxie Leroy, Rose Dupin, Idora Saint-Fleur.

En 1967, sous l’égide de la Directrice de l’époque, Sœur Marie-Paul Élie, le cours secondaire fut introduit permettant aux étudiantes de poursuivre au Cap-Haïtien leurs études jusqu’à la Rhéto. En 1995, Sœur Marie Charles ouvre la classe de Philo.

Dans les années 1990 fut aussi instituée l’École primaire du soir mixte pour les enfants en service.

En 2014, lors du Jubilé pour 150e anniversaire de l'arrivée des Soeurs, suite à la signature du Concordat (1860) qui avait amené la Communauté en Haïti, les deux écoles primaires et la section secondaire comptaient 1500 élèves. Pour sa part, l’École du soir comptait 130 élèves, intégrant le programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire institué par le gouvernement Martelly.

DES FIGURES CAPOISES CONNUES Y ONT ÉTUDIÉ

Ainsi, à l’Externat Saint François-Xavier, la Congrégation des Sœurs de St-Joseph de Cluny a, depuis près de 150 ans, formé des générations de jeunes, les préparant à poursuivre leurs études tant en Haïti qu’à l’étranger. Plusieurs d’entre elles ont marqué le monde de l’éducation comme Carmelle Liautaud-Laurin, Germaine Barthémely-Georges, Marie-Lucie Turenne Sanchez. Dans plusieurs domaines, au fil des générations, les élèves des Sœurs bleues ont fait leur marque. Citons en quelques-unes. Dans le domaine de la santé, médecins, dentistes, infirmières, pharmaciennes : Jacqueline (Jacotte) Riché, Elsie Menuau-Lambert, Rosalina Simon-Assad, Ninon Philippe-Brutus, Éva Péan-Manigat, Edwig Dietz-Bell; dans le domaine de la littérature, saluons les écrivains, Gysèle Th. Apollon, Carmelle St-Gérard-Lopez, Danielle Barthélemy et Marie-Thérèse Méhu-François ; en administration publique, Marie-José Georges, ministre du Commerce ; dans le domaine du droit, Irma Lapommeray, Yola Pierre-Jérôme; dans le domaine des sciences, Pascale Péan-Étienne, Martine Damas. Finalement, certaines choisirent de se consacrer à l'éducation, à l'animation spirituelle au sein d’une Congrégation, comme Jocelyne Villard, Marie-Hélène Georges, Elsie Sajous et Maryse Brisson.

Que de belles figures de la société capoise !

Comme le souhaitait la fondatrice de la Congrégation la bienheureuse Anne-Marie Javouhey, «actuellement, la Communauté rassemble six Sœurs. Chacune, dans sa sphère d'action, travaille à l'avancement du Royaume de Dieu, à l'évangélisation en profondeur, à l'épanouissement intégral des élèves, à former des «femmes debout». Leur grand désir : être de plus en plus des témoins de l'amour de Dieu.»

Sources : Monseigneur Jean-Marie Jan, Diocèse du Cap-Haïtien : un siècle d’histoire. Port-au-Prince, Éditions Deschamps, 1959.
1864-2014 : Saint Joseph de Cluny -150 ans en Haïti. Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny, 2015.
Pour des informations sur l'emplacement de l'Externat St-François-Xavier, lire: Loi concédant aux Soeurs de St-Joseph de Cluny un terrain situé en la ville du Cap-Haïtien (1926)
En savoir plus : https://www.sjclunyhaiti.org/province-d-haiti/nos-quatorze-14-communautes/
Expositions virtuelles

Organisez une exposition virtuelle avec villeducaphaitien.com

Contactez-nous sans tarder et c'est avec plaisir que nous discuterons ensemble de votre projet avec vous.
© Tous droits réservés - Tet ansanm pou okap & villeducaphaitien.com | Création et intégration RP Studio Web.
© Tous droits réservés
Tet ansanm pou okap & villeducaphaitien.com
Création et intégration RP Studio Web.
4.png7.png6.png5.png6.png2.png