Les fortifications : du Cap-Français au Cap-Haïtien d'aujourd'hui (Renaud Hyppolite)

Pour la plupart d'entre nous, du moins les soixante ans et plus, si je dis «les Remparts», dans vos souvenirs surgiront les silhouettes de ces pans d'épaisses murailles fissurées et échancrées qui longeaient le bord de mer et où venaient s'abattre les vagues en bouquet d'écume. Ils furent aussi, à certaines occasions, les témoins muets de quelques ébats amoureux, ou pouvaient servir de refuge pour certains sans-abri. Parfois, leur ombre protégeait de la canicule des joueurs de dominos, de cartes ou de dames. Quand, dans les années cinquante, on entreprit la construction du boulevard, ils ne...

Les vieilles maisons capoises, un patrimoine en péril... (Renaud Hyppolite)

Pour ceux qui ont l'habitude de voyager, dans les villes d'Europe, tout comme en Amérique du Nord, au Canada ou en Amérique Latine, se trouve toujours une ville avec un vieux quartier où l'on se plaît à attarder nos pas pour mieux se pénétrer de l'âme de la cité. A titre d'exemple, citons au hasard la Vieille Havane à Cuba, le quartier du Marais à Paris. Le Vieux Québec à Québec, le Quartier Français ou Vieux Carré de La Nouvelle-Orléans. Au Cap-Haïtien, c'est la ville tout entière qui offre à nos regards son authenticité ancienne avec ses rides, ses façades un peu délavées, ses toits vétustes,...

La Maison Altieri (Collectif Tet Ansanm pou Okap)

La Maison Altieri a été construite par François-Marie Altieri, ressortissant corse qui s'établit au Cap-Haïtien en 1884. Qui était donc ce François-Marie Altieri? Né en Corse, le 13 Octobre 1861, à Barrettali, fils de Donat Altieri et de Anne-Marie Mattei, il quitte la Corse, en décembre 1879, à l’âge de 18 ans, et émigre en Amérique. Il s’installe à Yauco (Porto-Rico), suivant les traces de son frère (Ange-Marie) et de ses cousins (Charles-François et Antoine Altieri). Il sera employé de commerce tour à tour, à la Société Fraticelli, puis, en 1881, à la Société Pieraldi. En 1882, il part...

L’aménagement de Morne Lory : Une proposition de stratégie visant la réduction des risques naturels et la durabilité dans la ville du Cap-Haïtien (Jean-Guerby Dorimain)

Malgré son statut de « forêt nationale réservée », Morne Lory, une montagne se trouvant en contrefort de la ville du Cap-Haïtien (Haïti), fait l’objet depuis plusieurs années du phénomène de squattérisation suivi d’une urbanisation anarchique. L’installation des occupants clandestins et d’autres activités préjudiciables des occupants de facto dans la montagne altèrent son intégrité, augmentent sa vulnérabilité et portent atteinte aux patrimoines écologique, économique, esthétique et socioculturel du Cap-Haïtien. Les conséquences de cette mauvaise gestion du milieu s’amplifient d’année...

Cap-Haïtien, repenser l’architecture du quotidien (Sébastien Eyma)

« Ce n'est ni un hasard, ni un caprice si cette ville a pour emblème le phénix… Toujours on s'est évertué à réédifier les maisons à partir de leurs fondations avec peu ou pas de changement à leur aspect d'origine.» Dr Renaud Hyppolite, 2013 Objectifs Classée par décret en 1995 afin de préserver son écriture urbaine des effets de la pression démographique grandissante, le Cap aujourd’hui est une ville « hybride » avec tous types d’interventions possibles et imaginables, toutes sortes de volumétries, toutes sortes de mauvaises copies d’éléments architectoniques. On sent la cacophonie,...
© Tous droits réservés - Tet ansanm pou okap & villeducaphaitien.com | Création et intégration RP Studio Web.
© Tous droits réservés
Tet ansanm pou okap & villeducaphaitien.com
Création et intégration RP Studio Web.
4.png7.png6.png5.png6.png9.png