• Exposition: Les Armes de la Capitale

La mer et les « meubles » [ii]

Les Armes de la Capitale soulignent l’importance pour le royaume de renforcer sa marine royale en acquérant de nouveaux bateaux, pour repousser les ennemis républicains comme tout éventuel envahisseur étranger et surtout pour commercer. La flotte nomme ses possessions. L’Améthyste, Le Jason, Le Foudroyant, L’Avant-garde, La Province du Nord, etc. The Morning Post de Londres rapporte en 1808 qu’il y avait :

  • deux vaisseaux avec, pour capitaines, le baron de Villarceaux et le chevalier de Charlemagne
  • une frégate de 44 canons, commandée par les capitaines Labarrière et Champain
  • neuf (9) sloops de guerre
  • onze (11) bricks

et des goélettes pouvant transporter au moins cent hommes.

Les Armes de la Capitale illustrent les mots du Manifeste du Roi invitant les nations amies à venir par la mer établir avec le royaume du Nord des rapports fructueux et rentables.

Fig 17

Fig. 17 : HRV_CapFr_harbor_Alaux1947
Source : Gravures du Cap-Français

Fig. 18

Fig. 18 : Frégate française – vers 1800
Source : Les fregates de la marine francaise sous la révolution et l'empire 1789 - 1815

Fig. 19

Fig. 19 : Sloop
Source : Red River Ancestry

Tous droits réservés ©MUSÉOFIL-HAÏTI S.A., 2020

logo site de la ville du Cap-haitien