• Exposition: Les Armes de la Capitale

L’Héraldique pour structurer le royaume

Le 26 mars 1811, un Conseil d’État publie la Constitution royale qui proclame Christophe roi d’Haïti sous le nom d’Henry Ier. Son épouse, Marie-Louise, est la reine-consort. Jacques-Victor-Henry, prince royal, devient l’héritier du trône. Plusieurs édits structurent l’ordre social et politique de l’unique royaume d’Hayti. Le premier, daté du 5 avril, concerne l’établissement d’une noblesse héréditaire. Celui du 8 avril attribue à la nobilité des titres. Celui du 12 avril fixe des codes vestimentaires. Celui du 20 avril crée l’Ordre de Saint-Henry.

Le 15 avril 1811, un édit accorde des armes à chacun des quatre-vingt-sept nobles du royaume. Ce document, publié par l’Imprimeur du Roi, P. Roux, est donné au palais du Cap-Henry pour honorer les fidèles compagnons du roi. Les armoiries et leur motto - ou devise - y sont représentés. Et, à chaque modification, un nouvel édit paraît. Ainsi, en 1820, il y a cent trente-quatre personnes anoblies portant armoiries.

Fig 4.
Fig 4 : Édit du roi qui décrète les ARMOIRIES des Nobles Créés par l’Édit du 20 présente Année. (1819) Source : docdroid.net

Tous droits réservés ©MUSÉOFIL-HAÏTI S.A., 2020

logo site de la ville du Cap-haitien