• Exposition: Les Armes de la Capitale

Le Musée numismatique au Cap-Haïtien (Tet Ansanm pou Okap)

Depuis des siècles, les monnaies sont des témoins de l’histoire et de la civilisation d’un peuple. En ce sens, le Musée numismatique n’est pas uniquement un lieu de collections des anciennes monnaies d’Haïti mais une magnifique occasion aussi de comprendre l’histoire et les valeurs des monnaies qui ont été en circulation depuis la période pré-colombienne.

Depuis la mise en place du Musée numismatique, une collection d’objets numismatiques a été constituée et à date, elle comprend, près de cinq mille objets répartis comme suit : pièces de monnaie, billets de banque, manuscrits, cartes anciennes, photographies et documents historiques du pays…

La collection de la Banque Centrale d’Haïti comprend : des “monnaies” utilisées par les Taïnos, des pièces de monnaie, des billets, des bons et des certificats économiques, de la monnaie contemporaine (cartes de crédits, cartes à puce, etc.), des médailles, des jetons, des exonumias, des manuscrits à caractère historique, des cartes et gravures anciennes sur Haïti, des outils et autres instruments de fabrication et de frappe, des publications spécialisées sur la numismatique.

Cette collection est répartie en trois grandes sections : La section des monnaies haïtiennes (pièces, billets, manuscrits), la section des monnaies étrangères (pièces et billets étrangers) et la section de documentation (compilation des documents écrits concernant la monnaie haïtienne).

Revenons rapidement sur la genèse de ce musée…

Le Musée et sa mission en quelques mots

En 1995, la Banque de la République d’Haïti (BRH), assumant une responsabilité culturelle qu’elle associait aux fonctions monétaire, économique et financière, décidait de mettre en valeur le patrimoine numismatique national.

Le Musée de la monnaie de la BRH a vu le jour avec pour mission, de conserver, de préserver et de protéger toutes les monnaies, médailles et objets monétiformes ayant circulé dans le pays depuis la période précédant l’arrivée des Européens en Amérique jusqu’à l’époque contemporaine. Cette mission est partagée en deux installations du Musée, l’une, à Port-au-Prince et l’autre, au Cap-Haïtien. De concert, elles agissent pour mettre en valeur le patrimoine numismatique haïtien en :

  • Préservant et mettant en valeur le patrimoine numismatique haïtien;
  • Identifiant et authentifiant les objets relevant de la numismatique et de l’histoire monétaire;
  • Entreprenant des recherches et développant une documentation sur le monnayage haïtien;
  • Eduquant et éveillant l’intérêt culturel du public en général et de la jeunesse en particulier pour la numismatique;
  • Facilitant la promotion de la monnaie en Haïti et à l’étranger à des fins d’échanges culturels.

Des noms importants sont à retenir dans l’histoire du Musée de la monnaie en Haïti : Dutreil et Lissade. Dans la genèse de ce musée s’imposent des noms et des dates incontournables pour retracer les faits les plus marquants. Début 1980, Jean Daniel Dutreil décide de conserver un double exemplaire de toutes les pièces de collection frappées en or et en argent émises par la BRH en 1970-73. Ces pièces commémoratives en or et en argent de la BRH ont permis à la BRH de posséder une enviable collection. Quinze ans plus tard, soit en 1995, après une expertise et un inventaire de ces pièces, monsieur Joseph Guerdy Lissade, numismate et collectionneur, découvrant cette riche collection, proposa aux membres du Conseil d’administration de la Banque de l’enrichir afin de l’exposer au public, à des fins d’éducation et de délectation.

Le projet du musée numismatique prenait ainsi forme sous sa touche. En mars 1998, alors qu’une première acquisition de pièces et l’achat de deux importantes collections privées vinrent enrichir ce patrimoine, une première exposition fut organisée à l’hôtel Montana afin d’éveiller l’intérêt du public pour la numismatique. Cette présentation portait sur les émissions faites lors de la création de la seconde Banque Nationale d’Haïti en 1881 jusqu’à sa dissolution en 1910.

En 1999, la collection continua à prendre forme avec d’autres acquisitions. Au début de l’année 2000, la BRH va confirmer dans sa structure le Musée Numismatique dont elle confia la coordination à Guerdy Lissade.

C’est aussi en 2000, que l’on fît appel aux compétences de madame Marie Lucie Vendryes, muséologue, pour définir les grandes lignes du projet. Le «projet culturel » définissant les axes pratiques et théoriques de développement du projet muséal ; le second «Le programme muséographique », dans lequel est inscrite en détail la proposition de mise en espace du projet muséal, laquelle prend en charge la globalité de «l’objet-monnaie».

Vers un Musée numismatique au Cap-Haïtien

Bien avant d’être installée officiellement au Cap-Haïtien, le Musée a eu l’occasion de faire découvrir son riche patrimoine aux Capois.

Plusieurs expositions ont ainsi ponctué la présence du Musée au Cap-Haïtien.

En décembre 1999, l’exposition pour marquer l’inauguration de la succursale de la BRH au Cap avait pour thème : Les monnaies émises sous le gouvernement Pétion au lendemain de l’Indépendance. L’exposition connut un vif succès et l’intérêt du public encouragea le personnel de l’Unité à reprendre l’exposition sur une plus grande échelle.

En août 2000, lors de la commémoration de la fête patronale de la ville, le thème de l’exposition était «Les monnaies hors des limites du royaume ». Il s’agissait de montrer les monnaies émises par les autorités républicaines que les sujets du roi n’avaient pas l’occasion de voir ou de connaître.

En août 2001, lors de l’inauguration de la nouvelle succursale de la BRH, à l’ancienne maison Altieri, superbement rénovée, l’exposition présentait un long survol de l’histoire monétaire d’Haïti.

En avril 2002, la Commémoration du 199e anniversaire de la mort de Toussaint Louverture avait été l’occasion de présenter les monnaies émises en 1802 par Toussaint Louverture et celles frappées par les premiers gouvernements haïtiens au lendemain de l’Indépendance. C’est aussi à cette occasion que fut imprimé le billet de 20 gourdes.

En août 2012, pour la fête patronale de la ville, l’exposition, Haïti, Sa monnaie, Son histoire, a été un survol de toute l’histoire d’Haïti à travers sa monnaie, de la période coloniale jusqu’au bicentenaire de l’indépendance.

Officiellement, l’installation du Musée numismatique au Cap-Haitien s’est concrétisée en 2012. Le musée partage le local de la succursale de la BRH à la rue 16 A et est ouvert au public du lundi au vendredi de 10 heures AM à 3 heures PM. On y met à la disposition des visiteurs des guides-animateurs recrutés dans les universités du Nord et formés en Histoire d'Haïti, en numismatique et en histoire de l'Art.

Au Cap-Haïtien, la collection trace pour les visiteurs le chemin qu’a parcouru l’unité monétaire haïtienne. L’accent y est surtout mis sur la Gourde, dont le nom provient de «Peso Gordo» en espagnol, ce qui signifie: poids lourd. Chaque billet et chaque pièce de monnaie sont accompagnés d’une description historique.

De tout temps, le Musée s’est associé aux grands événements qui marquent la vie de la communauté capoise. 2020 ne devrait pas faire exception.

Un rôle essentiel dans la protection du patrimoine

Le Musée de la Banque de la République d’Haïti joue un rôle d’outil de diffusion, de vulgarisation, de lieu de mémoire, de centre du savoir, de gardien de patrimoine, d’établissement éducatif et culturel, enfin d’institution muséale forte, dynamique et rassembleuse où tous les Haïtiens peuvent se retrouver pour découvrir leur propre histoire, analyser, comprendre et pourquoi pas interpréter afin de se donner de nouvelles et de meilleures perspectives d’avenir.

L’Équipe du Musée a le souci de rendre son programme éducatif plus dynamique, plus efficace et plus efficient. Dans l’élaboration en cours de son nouveau programme, elle prend en considération les profils et les attentes des visiteurs du Musée, notamment des universitaires et des chercheurs avides de connaissance sur l’histoire des faits monétaires du pays, les normes prudentielles utilisées et la politique monétaire mise en place par la BRH, le processus de fabrication de pièces de monnaies et de billets de banque, coût, durée, éléments de sécurité.

Le numismate Guerdy Lissade avait bien raison d’affirmer: « Chaque pièce de monnaie est le témoignage matériel et vivace d’une page de l’histoire haïtienne qui n’a pas fini de révéler ses secrets ».

Sources :

1. Propos recueillis auprès de madame Marie-Josée Beaubrun, cadre à la Banque de la République d’Haïti

2. voir Joseph Guerdy Lissade : La fonction éducative de la monnaie, Le Nouvelliste, 2005-05-24

3. voir Joseph Guerdy Lissade ou la passion de la Numismatique haïtienne, Le Nouvelliste, 2005-05-25

4. Voir aussi le site de la Banque de la République d’Haïti.

Mots-clés: Cap-Haïtien, Maison Altiéri, Musée de la Monnaie, Banque de la République d'Haiti, Musée numismatique, Monnaie, Expositions

logo site de la ville du Cap-haitien